40 000 cancers, soit 4 sur 10 pourraient être évités chaque année en changeant certains de nos comportements et mode de vie.

La 1ere cause de mortalité des cancers est le cancer du sein, il est responsable de 12000 décès par an en France. Chaque année plus de 50 000 femmes développent un cancer du sein. C’est le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme. Néanmoins il tue de moins en moins depuis les dépistages généralisés. Plus d’une femme sur deux de 50 à 74 ans se fait dépister dans le cadre de ce programme.

A l’occasion d’Octobre Rose, l’Hôpital Clinique Claude-Bernard se mobilise pour la lutte contre le cancer du sein, en organisant plusieurs manifestations:

  • 1er Octobre :

-Course 10km ou marche 6km du Ruban Rose à Saint Avold : rendez-vous à 8h30 Parking Cora St Avold

  • 10 Octobre :

-Formation à l’autopalpation par le laboratoire ROCHE (hall d’entrée)

-Massage minute des mains des patients par la socio-esthéticienne en Chimio

  • 19 Octobre :                                                                                                                                                                                   

 -Journée de sensibilisation avec l’Amodemace (hall d’entrée)

-Intervention du laboratoire Novartis en Chimio  sur le thème de la gestion des effets indésirables

-Proposition d’un repas « Rose » au restaurant du personnel

  • Et pendant tout le mois :                                                                                                                                                                

 -Eclairage de la façade de la clinique en rose

-Port de tenues roses par les soignants des services concernés (Chir A, Oncologie et Chimio HDJ)

-Confection d’une guirlande de pompons pour la Chirurgie A

En effet, pour leur 4e participation à Octobre rose, les équipes soignantes ont eu une idée originale : confectionner une guirlande de pompons. Depuis début septembre, une vingtaine de soignants s’adonnent à cette activité intemporelle. La guirlande a été suspendue le 1er octobre dans le service de chirurgie gynécologique, à l’origine de l’idée. Ces pompons, « ce sont autant de lampions pour les femmes que nous accompagnons » résume une soignante. Jusqu’à fin octobre, de nouveaux pompons viendront s’y ajouter. Une guirlande… Belle métaphore de la grande chaîne humaine qu’est devenue Octobre rose. Pour la clinique, cette action haute en couleur n’est qu’un début : course du Ruban Rose à Saint-Avold, formation à l’autopalpation, journée de sensibilisation avec l’Association mosellane pour le dépistage des maladies cancéreuses, intervention d’un laboratoire sur le thème de la gestion des effets indésirables des traitements, et bien sûr tenues, repas et façade roses.