L’Hôpital Clinique Claude-Bernard à Metz et la startup BEPATIENT organisent une semaine de prévention des risques cardiovasculaires, en proposant gratuitement un check-up digital en 10 minutes, du 5 au 8 décembre 2017. Une expérience innovante, rapide et personnalisée.

 

Infarctus du myocarde, angine de poitrine, AVC, insuffisance cardiaque… En France, les maladies cardiovasculaires sont responsables de 400 décès par jour. Un véritable fléau qui touche aussi bien les hommes que les femmes. « Chez les femmes de moins de 50 ans, les maladies cardiovasculaires ont même fortement progressé. Leur nombre a triplé au cours de ces 15 dernières années, en devenant ainsi  la première cause de mortalité chez les femmes », explique Gabriel Giacometti, directeur de l’Hôpital Clinique Claude-Bernard. Ces maladies sont souvent sous-estimées. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 80% des infarctus prématurés pourraient être évités grâce à la prévention des facteurs de risques comme le tabac, l’alcool, l’obésité, l’hypertension ou encore le diabète.

 

La prévention des maladies cardiovasculaires est donc devenue une priorité sanitaire, notamment dans le milieu professionnel. Des campagnes dans le domaine des risques cardio métaboliques, menées par BEPATIENT ont montré en effet que chez les salariés, plus de 3% avaient des profils à haut risque.

C’est pour cette raison que l’Hôpital Clinique Claude-Bernard souhaite s’engager avec les employeurs locaux (entreprises, collectivités…) en les invitant à participer à ce check-up digital. Selon Gabriel Giacometti : « La prévention en milieu professionnel est d’ailleurs une double priorité du gouvernement, mentionnée dans le plan national de santé au travail et la stratégie nationale de santé ».

 

Un check-up digital en 10 minutes

Grâce à l’intégration de dispositifs médicaux connectés, de questionnaires numériques et d’algorithmes certifiés, le dispositif développé par BEPATIENT permettra en quelques minutes d’estimer le risque d’un individu et d’en définir les facteurs. Véritable moment privilégié, les deux infirmières formées à cet effet, expliqueront les résultats, pointeront les facteurs de risque modifiables, échangeront avec le patient sur des recommandations personnalisées, notamment sur le changement d’habitudes de vie.

L’expérience se poursuit au travers d’un programme digital personnalisé : 30 jours pour initier les changements de comportement. Prolongement du check-up initial, le patient y retrouve ses résultats, des conseils personnalisés, les clés pour définir les objectifs et ainsi obtenir une meilleure maîtrise des facteurs de risque.

 

Venez tester vos propres risques cardiovasculaires du mardi 5 au vendredi 8 décembre, à l’Hôpital Clinique Claude-Bernard, 97 rue Claude Bernard, à Metz. Inscrivez-vous gratuitement sur le site www.point-of-prevention.com/elsan